Clavel 1

 

Ah que coucou !

 

Tout ceux qui s’intéressent à la généalogie sont férues de ce style de littérature mettant en scène des personnages fictifs ou non, dans des situations qu’on peut imaginer avoir été celles qu’ont vécues nos ancêtres. Ayant dans mes ancêtres des « itinérants » devant quitter régulièrement leur montagne pour vendre certains produits, comme la salpêtre, voilà un roman qui ne peut que m’intéresser car il parle des ses familles devant se séparer pendant une période plus ou moins longue afin de gagner suffisamment pour survivre à cette rudesse de la vie en montagne…

 

C’est pour cela que je vous propose aujourd’hui ce roman de Bernard Clavel qui nous parle d’un mode de vie à la montagne, dans le Jura. Il s’agit de :

 

Meurtre sur le Grandvaux

accessible à la lecture/téléchargement, en cliquant ici

Format : pdf

(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)

Langue : français

 

Le Grandvaux, c’est une région près de Dole, dans ces montagnes du Jura. C’est là où vivent Ambroise et sa fille Emilienne. Ambroise est roulier quand il ne peut travailler dans sa ferme. Un roulier, c’est quoi ? Une personne qui transporte toute sorte de marchandises pour les revendre dans des contrées plus ou moins lointaines. Ambroise, lui, le plus loin où il est allé, c’est Nijni-Novgorod (sur les bords de la Volga).

 

L’action elle, elle débute en ce printemps de 1844. Ambroise rentre chez lui accompagné d’un nouveau chien qu’il a trouvé en Allemagne, auquel il a donné le nom de Rognard. Mais voilà, Ambroise a à peine le temps d’arriver et de poser ses affaires qu’il apprend non seulement que son épouse et la mère d’Emilienne est décédée pendant l’hiver, mais que sa fille unique est enceinte de trois mois ! A l’aide de Rognard, il retrouve Léon Seurot, le père, qui, certainement parce qu’il connait la réputation colérique d’Ambroise, a préféré fuir plutôt que de répondre à son appel…

 

A ce témoignage de la vie passée dans son Jura natal, Bernard Clavel y ajoute un crime ; mais, au lieu de commencer par ce crime, comme le titre pourrait nous laisser penser, il commence déjà à nous mettre dans la position à comprendre les motivations de ce double meurtres… eh oui, l’identité des victimes n’est connu qu’à la fin de l’histoire…

 

Maintenant certains peuvent se demander qui était ce célèbre écrivain… eh bien voici le lien direct vers son site où vous y trouverez non seulement toute sa biographie mais aussi tous les titres qu’il a écrits (et il y en a une tartine) – pour accéder à sa page d’accueil, cliquez ici.

 

Bisous,

@+

Sab

 

PS : comme vous le remarquez nous allons reprendre petit à petit les anciens horaires… Je pense que d’ici au week-end prochain, les billets seront à nouveau postés vers minuit…


 

Clavel 2