4233458e

 intérieur reconstitué d’un atelier de potier

 

Ah que coucou !

 

Ce passage de notre histoire a déjà été abordé sur ce blog (pour accéder au billet : Nos ancêtres, les gaulois, cliquez ici) où nous avons vu qui ils étaient et d’où ils venaient grâce au célèbre écrit de Jules Césars, la Guerre des Gaules. Certains pourraient estimer que nous ne pouvons pas en apprendre plus sur ces ancêtres, en oubliant que les recherches pour comprendre ce peuple continuent… eh bien, aujourd’hui, je vous propose de mettre à jour ces connaissance avec un documentaire proposé par le CNRS ayant pour titre : « Les Gaulois au-delà du mythe », dont vous pouvez visionner un extrait ci-dessous :

 

 

Résumé du documentaire vendu sur le site du CNRS

Qui sont les Gaulois, si proches et si lointains à la fois, si insolites puisqu'ils ont pu traverser les siècles et se forger en mythe alors que presque rien ne subsistait d'eux, si marqués par cette double appartenance aux peuples qui n'écrivent pas et aux vaincus ? Les restes de la vie gauloise ont été recouverts par les strates du temps, les vestiges durables de ceux qui sont venus après eux ayant fait disparaître leurs constructions de bois. Leur mémoire s'est peu à peu effacée tandis que d'autres racontaient leur histoire à leur place et selon leurs intérêts.

Si le temps de la réhabilitation est arrivé, pour autant, ce film tente d'expliquer comment le mythe "nos ancêtres les Gaulois" s'est tissé, comment l'histoire les a oubliés pendant des siècles pour les rendre à la célébrité, pour le pire comme pour le meilleur.

Grâce à l'apport des innombrables découvertes archéologiques modernes, notre savoir et nos croyances sur ce peuple ont été bouleversés. Une toute autre vision de leur civilisation se dessine et s'impose.

 

 

Oui, plus nous parvenons à découvrir des vestiges de cette civilisation, plus nos connaissances s’accroissent et plus nous parvenons à mieux décrypter leurs mœurs, leurs habitudes… par exemple, nous pensions que leur bouclier était fait d’acier et de bronze, et voilà que nous découvrons en 1915 un bouclier de bois… nombreux sont ceux qui les imaginent agraires, vivant dans des huttes regroupées en petits villages primitifs… et maintenant nous pouvons mieux matérialiser la vie dans leurs bâtiments… nous pouvons mieux nous apercevoir que ces Gaulois étaient inventif et avaient un grand sens pratique.

 

Ce documentaire, très bien fait, je vous conseille de l’avoir dans votre DVD-thèque (pour accéder à la fiche et le commander directement auprès du CNRS, cliquez ici).

 

Bisous,

@+

Sab