273c38a0

Ah que coucou !

 

Avaaz (pour accéder à leur site, cliquez ici)… Organisme se prétendant humanitaire et protecteur de l’environnement… mais regardons cela d’un peu plus près, si vous le voulez bien ;).

 

Cela a commencé par la réception d’un mèl pour collecter des signatures dans le but d’élaborer une pétition visant à interdire sur le sol de l’Union Européenne tous ces pesticides qui assassinent les abeilles et détruisent les essaims. Destinataire de la pétition : le Parlement Européen.

A la première lecture du courriel, nous sommes tous tentés de cliquer sur le lien menant à la pétition… mais voilà, j’ai eu une hésitation concernant la pertinence de cette pétition-là (due à la mention « plus que 24 heures ») et me suis mise à faire une petite enquête concernant le sérieux de cet organisme…

 

D’abord j’ai été étonnée d’apprendre que cet organisme ait été classé parmi les HOAX, ce qui est très étrange, car les plus virulents combattants pour la protection de l’environnement ne sont pas catalogués comme HOAX… Ce qui m’a permis de tomber sur des forums traitant du sérieux de ces sites lançant des pétitions à tire-la-ribot sur internet…

 

Je me suis donc dirigée vers le site de notre Parlement Européen (étant donné que cette pétition-là lui était destinée) pour savoir si une pétition électronique était recevable par eux et comment il fallait s’y prendre et là…

Et là, j’ai trouvé le lien pour déposer une pétition sur le site du Parlement Européen et ai appris comment toutes ces pétitions étaient traitées (pour accéder au comment envoyer une pétition au Parlement Européen, cliquez ici) et là, nous apprenons plusieurs choses :

 

Seul « tout citoyen de l’Union européenne ou toute personne résidant dans un Etat membre peut adresser au Parlement européen, individuellement ou collectivement, une pétition au sujet d’une question relevant d’un domaine de compétence de l’Union européenne et le concernant directement. Les entreprises peuvent exercer ce droit de pétition, garanti par le traité, si elles ont leur siège dans l’Union ». Or Avaaz, ayant son siège aux USA, ne répond pas à cette première exigence requise pour déposer une pétition auprès du Parlement européen…

 

Ensuite nous y apprenons qu’une fois la pétition déposée, elle « sera transmise à la commission des pétitions (pour connaître les membres siégeant dans cette commission, cliquez ici), qui est chargée de conduire la procédure de pétition et de formuler, pour chacune d’elles, des recommandations et des conclusions ». Cela signifie que de faire signer une pétition 24 heures avant, est tout à fait absurde car elle n’aura pas l’opportunité de passer devant cette commission des pétitions qui « se réunit normalement tous les mois, sauf au mois d’aout, lors des vacances parlementaires ». Bravo Avaaz pour ne s’être pas informé préalablement sur les procédures ! Quelle preuve de sérieux !!

 

Suite à cette découverte, j’ai lancé mes recherches vers les militants et anciens militants de ce groupe et ai eu une autre surprise de taille, de nombreux anciens membres participent aux forums des sites luttant contre les sectes !! et d’après leurs dires, on a facilement l’impression qu’Avaaz n’est qu’un sous-groupe de la Scientology ???

 

D’ailleurs, c’est ce que prétend un des participants à un des forums traitant du cas : Avaaz... En tout cas si la question vers la Scientology reste ouverte, ils ont bien des liens vers la secte du « Nouvel Ordre Mondial » via le milliardaire Georges Soros qui n’est pas moins qu’un des membres fondateurs d’Avaaz (dixit Ricken Patel, co-fondateur du groupe Avaaz) ! [source : Dominique GUILLET, Avaaz : un écran de fumée occultant les bombes libératrices à uranium appauvri]

 

Si seulement une personne dénonce, avec renfort de chiffres émanant des déclarations fiscales, les détournements financiers et la source de leurs finances, d’autres, anciens militants, dénoncent majoritairement :

 

- « autoritarisme des dirigeants » qui ne tient aucun compte de l’opinion des militants bénévoles actifs ;

- « manque de transparence » qui fait que même les militants ignorent ce qu'il se passe ;

- « vol frauduleux » ou « détournement financier » - des associations ayant « milité » avec Avaaz (en fait de militantisme, Avaaz n'a lancé qu'une campagne de pétition et de collecte de dons pour soutenir l'action des autres associations qui agissent) ne parviennent pas à récupérer les dons qu’Avaaz a récolté pour leur action auprès des internautes ; Avaaz profite d’avoir les coordonnées bancaires de ses donateurs pour leur prélever, à leur insu, des cotisations mensuelles ;

- « manque de sérieux » dans leurs actions.

 

Des ONG se plaignent aussi que certaines opérations menées par Avaaz font plus de mal que de bien aux causes qu’elles défendent (ex. : les OGM, le réchauffement planétaire)…

 

Ensuite nous apprenons, que se soit sur leur site ou dans une interview du responsable d’Avaaz en France, qu’Avaaz confond « membre » d’une association avec « supporter » temporaire d’une cause… En effet, quand on leur demande combien de membres sont dans leur association, ils comptabilisent le nombre d’adresse courriel se trouvant dans leur base de données !! et non le nombre de militants actifs ;)…

 

Quant aux internautes ayant signés les pétitions d’Avaaz, ils se plaignent surtout de recevoir, par la suite, de trop nombreux spams…

 

En conclusion : Avaaz n’est qu’une arnaque qui se prétend être humanitaire, mais qui n’est en réalité qu’un collectionneur d’adresses courriels (qu’elle doit certainement revendre pour se faire de l’argent) et qui ne soutirent de l’argent auprès des internautes que pour les propres besoins de ses dirigeants… Bref, fonctionnement basique d’une secte, quoi ;) ! En aucun cas une de leur action est menée sérieusement (il suffit de constater qu’ils ne se sont même pas renseignés pour déposer une pétition auprès du Parlement Européen). Alors, évitez de tomber dans leur piège :

- ne transférez pas leurs courriels !

- ne « signez » par leurs pétitions !

- et surtout, pour la protection de vos finances : NE LEUR FAITES AUCUN DON !!

 

Bisous,

@+

Sab